Etude TEXCAN

Titre de l'étude

Evaluation of treatment response with CHOI and RECIST criteria and CT texture analysis in patients with metastatic colorectal cancer treated with regorafenib. A GERCOR phase II study.

Promoteur

GERCOR

Investigateur Coordonateur

Pr Thierry ANDRE
Service : Oncologie
Hôpital - Saint antoine
Email: thierry.andre@aphp.fr

Objectif principal

Evaluer le taux de réponse objective (ORR) évaluée à 2 mois de traitement par regorafenib selon les critères Choi chez des patients atteints d’un cancer colorectal métastatique qui ont été traités antérieurement ou qui ne sont pas considérés candidats aux traitements disponibles, à savoir une chimiothérapie à base de fluoropyrimidine, un traitement par anti-VEGF et un traitement par anti-EGFR (En cas de tumeur RAS non muté).

Objectifs secondaires

  • Evaluer si la distribution de la réponse tumorale (OR vs SD vs PD) selon les critères Choi est corrélée à la distribution des réponses selon les critères RECIST 1.1 à 1 mois et à 2 mois de traitement
  • Evaluer la survie sans progression (PFS) selon les critères RECIST 1.1 et Choi
  • Evaluer la survie globale (SG)
  • Déterminer le seuil optimal des paramètres de CTTA en utilisant le logiciel TexRAD© c’est-à-dire l’Asymétrie, l’Aplatissement, l’Entropie, l’Uniformité à la baseline et les variations optimales de ces paramètres sur le scan réalisé à 1 mois (comparé à la baseline) afin de prédire une réponse objective ou une stabilisation de la maladie évaluée selon les critères RECIST 1.1 à 2 mois de traitement
  • Définir les valeurs seuil des paramètres de CTTA à la baseline et les variations optimales de ces paramètres sur le scan effectué 1 mois après le début du traitement (comparé à la baseline) qui pourrait prédire la survie globale. 6) Evaluer la tolérance du regorafenib.

Nombre de patients

Un total de 55 patients est à inclure pour l’analyse finale.

Population de l’étude

Principaux critères d’inclusion

  1. Consentement éclairé daté et signé
  2. Patients ayant un cancer colorectal métastatique histologiquement prouvé
  3. Patients qui ont été traités antérieurement ou qui ne sont pas éligibles aux traitements disponibles, notamment une chimiothérapie à base de fluoropyrimidines, un traitement par anti-VEGF et un traitement par anti-EGFR (en cas de tumeur RAS sauvage)
  4. ECOG PS = 0 ou 1
  5. Age ≥ 18 ans
  6. Espérance de vie supérieure à trois mois
  7. Fonctions rénales, de la moelle osseuse, du foie et du pancréas adéquates : - Clairance de la créatinine estimée ≥ 30 mL/min calculée en utilisant la formule de Cockcroft-Gault - Plaquettes ≥ 100.000/mm3; hemoglobine ≥ 9 g/dL; neutrophiles (ANC) ≥ 1500/mm3. Les transfusions pour répondre aux critères d’inclusion ne sont pas autorisées - Bilirubine totale ≤ 1.5 aux limites supérieures (ULN); alanine aminotransferase (ALAT) et aspartame aminotransferase (ASAT) ≤ 3.0 x ULN (≤ 5.0 x ULN pour les patients avec métastases hépatiques); alkaline phosphastase (ALP) ≤ 2.5 x ULN (≤ 5.0 x ULN pour les patients avec métastases hépatiques et/ou ont des métastases osseuses)
  8. Le Ratio Normalisé International (INR) ≤ 1.5 x ULN et le Taux de Prothrombine ou le partial thromboplastin time activé (aPTT) ≤ 1.5 x ULN sauf si traité par un anticoagulant. Les patients traités par anticoagulant, c’est-à-dire sous héparine, seront autorisés à participer s’ils ne présentent pas d’anomalies de ces paramètres. Une surveillance étroite, au moins une fois par semaine, de ces paramètres sera faite jusqu’à ce que l’INR et le PTT soient stables d’après le standard existant en pré-dose
  9. Les lésions cibles de plus de 1 cm doivent être visibles sur le scan
  10. Pas de contre-indication à l’injection de produit de contraste iodé pendant les scans
  11. Pour les femmes en âge de procréer, un test de grossesse (sanguin ou urinaire) sera effectué 7 jours maximum avant la prise du traitement et le résultat négatif sera consigné dans le dossier avant le début du traitement
  12. Si applicable, les femmes en âge de procréer et les hommes ayant une compagne en âge de procréer doivent accepter d’utiliser des moyens contraceptifs adéquates avant l’entrée dans l’étude et ce jusque 8 semaines après la dernière administration du traitement
  13. Patients affiliés à un régime de sécurité sociale (y compris la CMU)

Principaux critères de non inclusion

  1. Patient ayant des conditions médicales, familiales, psychologiques ou géographiques pouvant potentiellement entraver la compliance au protocole et le suivi du patient ; ces conditions devront être discutées avec le patient avant l’inclusion dans l’étude ; les chirurgies planifiées dans le premier mois du traitement ou toute procédure qui pourrait modifier le planning d’administration du regorafenib durant le premier mois du traitement
  2. Patients sous protection judiciaire (curatelle ou tutelle) et/ou privé de leur liberté
  3. Chirurgie majeure, biopsie ouverte ou blessure traumatique majeure dans les 28 jours avant le début du traitement
  4. Femmes enceintes ou allaitant
  5. Insuffisance cardiaque congestive de classe 2 ou plus selon la classification de la NYHA (New York Heart Association)
  6. Les angines de poitrine instables (symptôme d’angine de poitrine au repos), nouvel épisode d’angine de poitrine de moins de 3 mois
  7. Infarctus du myocarde de moins de 6 mois avant le début du traitement
  8. Arythmie cardiaque nécessitant un traitement anti-arythmique (les beta-bloquants ou digoxin sont autorisés)
  9. Hypertension non contrôlée (pression artérielle systolique >140 mmHg ou diastolique >90 mmHg malgré un traitement optimal)
  10. Thrombose artérielle ou veineuse ou événements emboliques tels que les accidents cérébro-vasculaires (y compris les Accident Vasculaire cérébraux ischémiques), thrombose veineuse profonde ou embolie pulmonaire dans les 6 mois avant le début du traitement excepté une thrombose veineuse liée au cathéter traitée de manière adéquate survenant plus d'un mois avant le début du traitement à l’étude
  11. Epanchement pleurale ou ascite responsable d’une gêne respiratoire (≥ CTCAE grade 2, NCI-CTCAE v 4.0 dyspnée)
  12. Infection en cours de grade > 2, NCI- CTCAE v 4.0
  13. Antécédent ou autres cancers concomitant distincts du site primitif ou histologie du cancer colorectal dans les 5 dernières années avant l’inclusion, excepté un carcinome du col de l’utérus in situ traité de façon adéquate, un cancer de la peau non mélanome et une tumeur de la vessie superficielle (Ta [tumeur non-invasive], Tis [carcinome in situ] and T1 [tumeur envahissant la lamina propria])
  14. Infection connue au VIH
  15. Infection connue en cours ou chronique par hépatite B ou hépatite C nécessitant un traitement anti-viral
  16. Patients ayant des troubles épileptiques nécessitant un traitement
  17. Antécédent d’allogreffe
  18. Patients avec antécédent ou diathèse hémorragique, quelque soit la sévérité
  19. Toute hémorragie ou saignement de grade ≥ 3, NCI-CTCAE v 4.0 dans les 4 semaines avant le début de l’étude
  20. Plaie non cicatrisée, ulcère non cicatrisé ou fracture non ressoud
Documents de l'étude en accès réservé aux investigateurs

CONTACT GERCOR

GERCOR
151 Rue du Faubourg Saint-Antoine
75011 Paris
Téléphone : +33 1 40 29 85 00
Télécopie : +331 40 29 85 00
Email : gercor@gercor.com.fr