Etude NEONIPIGA D18-02

Titre de l'étude

Association d’immunothérapie périopératoire (Nivolumab et ipilimumab en per-opératoire et nivolumab en post-opératoire) chez des patients atteints d'un adénocarcinome oeso-gastrique localisé dMMR et/ou MSI

Promoteur

GERCOR 151 rue du Faubourg St Antoine 75011 PARIS – France

Investigateur Coordonateur

Pr Thierry ANDRE
Service : Oncologie
Hôpital - Saint antoine
Email: thierry.andre@aphp.fr

Objectif principal

L'objectif principal de cette étude est d'évaluer le taux de réponse pathologique complète (cPRR) obtenue lors du traitement néoadjuvant par nivolumab en association à l’ipilimumab chez les patients atteints d'un cancer œso-gastrique localisé MSI et / ou dMMR.

Objectifs secondaires

    L'objectif principal de cette étude est d'évaluer le taux de réponse pathologique complète (cPRR) obtenue lors du traitement néoadjuvant par nivolumab en association à l’ipilimumab chez les patients atteints d'un cancer œso-gastrique localisé MSI et / ou dMMR.

Nombre de patients

Un total de 32 patients est à inclure pour l’analyse finale.

Population de l’étude

Principaux critères d’inclusion

  1. Note d’information-consentement datée et signée par le patient avec volonté et aptitude de se conformer aux requis du protocole,
  2. Age ≥18 ans,
  3. Adénocarcinome gastrique ou de la jonction oeso-gastrique non métastatique prouvé histologiquement T2 à T4, Nx, M0 après tomodensitométrie thoraco-abdomino-pelvienne (CT) et écho-endoscopie,
  4. Patient en mesure de réaliser toutes les visites programmées, de se conformer au calendrier de prise du traitement, aux prises de sang, aux biopsies tumorales et autres exigences du protocole,
  5. Résultat de l’expression de l’instabilité des microsatellites par immunohistochimie et / ou par réaction en chaine par polymérase (PCR)
  6. Le statut MMR et/ ou MSI pourra être déterminé selon la technique réalisée dans chaque centre : en immunohistochimie (IHC) avec deux (anti-MLH1 et anti-MSH2 ou anti-MSH6 and anti-PMS2) ou quatre anticorps (anti-MLH1, anti-MSH2, anti-MSH6 et anti-PMS2) et / ou par réaction en chaîne par polymérase (PCR) (selon la technique PROMEGA : BAT-25, BAT-26, NR-21, NR-24, and NR-27).

    En immunohistochimie, la perte de l’expression MLH1 (+/- PMS2), ou MSH2 (+/- MSH6) ou PMS2 seul est nécessaire pour l'inclusion (dMMR).

    Pour la PCR, la technique PCR pentaplex (BAT25, BAT26, NR21, NR24 et NR27) est recommandée. Seuls les patients présentant une instabilité ≥ 2 marqueurs (MSI-H) seront inclus dans l'étude.

Principaux critères de non inclusion

  1. Thérapie anti-tumorale concomitante non planifiée (ex : chimiothérapie, thérapies ciblées, immunothérapie),
  2. Traitement par tout autre médicament pour dans un essai clinique pris dans les 28 jours avant l’inclusion dans l’étude,
  3. Chirurgie majeure dans les 4 semaines précèdent le début du traitement de l’étude,
  4. Autre maladie grave non maligne non contrôlée (incluant les infections actives),
  5. Antécédent d’autre tumeur maligne, ou concomitante, sauf si : i/ carcinome in-situ du col utérin traité de façon adéquate, ii/ cancers squameux ou basocellulaires de la peau, iii/ cancer en rémission complète > 5ans,
  6. Métastases (stade M) quel que soit la localisation,
  7. Femmes enceintes ou allaitant,
  8. Infection connue au VIH,
  9. Infection connue en cours par le virus de l’hépatite B (HBV, défini par la présence d’antigène positif [HBsAg] test avant la randomisation) ou par le virus de l’hépatite C virus (HCV).
Documents de l'étude en accès réservé aux investigateurs

CONTACT GERCOR

GERCOR
151 Rue du Faubourg Saint-Antoine
75011 Paris
Téléphone : +33 1 40 29 85 00
Télécopie : +331 40 29 85 00
Email : gercor@gercor.com.fr